Từ điển Phật học

Chủ trương
Thích Nguyên Lộc

Biên tập
Thích Nguyên Hùng
Viên Lợi
Tuệ Lạc


Chùa Vạn Hạnh
3 rue du Souvenir Français
44800 Saint Herblain
Email vanhanh@vanhanh.fr
Site http://www.vanhanh.fr

 Searh text

Tiếng Việt
Français
English
中文
Sankrit,Pali

 Search by letter
a b c e f g h i 
j k l m n o p q 
r s t u v w x y z 

 Search by category:
BouddhasSutraName-LocationTerms

Bilingual
VN-FRVN-ENVN-CHFR-VNFR-ENEN-VNEN-FR
Page : 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14 

Arhat, Arahan        Arhat    A la hán    阿羅漢    Arahan
According to Theravada, it is the fourth and highest noble being, who, has eliminated completely all avitities and stains of passions. It's also one of ten synonymes of buddha, a noble peron who merits to accept offertories; eliminating vainglory, agitation and ignorance; liberating the cycle of reincarnation; having nothing to learn anymore.

  Selon le Theravada, c'est le quatrième et le plus haut des êtres nobles, lequel, a élimine totalement le désir, est débarrassé de toutes les souillures des passions. C'est aussi un parmi des dix synonymes de bouddha, qui représente une noble personne méritant à recevoir des offrandes; éliminant la vanité, l'agitation et l'ignorance; libérant du cycle de réincarnation; n'ayant plus rien à apprendre.

Ascetic        Ascétisme    Khổ hạnh    苦行    Duṣkara-caryā
Asceticism is a volunteer discipline of the body and mind trying to strive towards a perfection.

  L'ascèse est une discipline volontaire du corps et de l'esprit cherchant à tendre vers une perfection.
Bouddha pratiqua les austérités, l'ascétisme. Mais frôlant la mort, en réchappant de justesse, il abandonna également ces pratiques (ses compagnons d'alors comprirent ce revirement comme abandon, défaite, et le laissèrent seul).
Ce n'est qu'après que Gautama Bouddha aurait atteint l'illumination, le nirvāna. Le premier sermon du Bouddha annonce cette voie du milieu entre matérialisme et auto-destruction.

aspiration for enlightenment        aspiration à l'Eveil    Bồ đề tâm    菩提心    bodhi-citta
  Etat d'esprit qui pousse à rechercher la boddhéité ou la sagesse de bouddha. Dans le Mahayana c'est le premier pas dans la pratique bouddhique.

Attachment (or desire) and views            Ái kiến    愛見    
 

Attachment, Desire        Attachement, Désir    Ái dục    愛欲    Tṛṣṇā, toṣayati, priya
Craving or excessive or inappropriate desire

  Le désir ardent ou le désir excessif ou inconvenant

Avalokitesvara Bodhisattva         Bodhisattva Avaloskiteshvara    Bồ Tát Quán Thế Âm    觀世音菩薩    Avalokiteśvara Bodhisattva
  Le Bodhisattva Avalokiteshvara a la qualité de grande compassion, aimant tous les êtres comme une mère aime son enfant unique. Il est toujours à l’écoute des appels de détresse venant des endroits malheureux pour aller porter secours aux gens.
Selon le soutra du Lotus, il peut s’incarner sous 33 apparences, depuis Bouddha jusqu’à simple homme ou femme. Il utilise sans peur 14 forces pour sauver les êtres des fléaux ou répondre aux sollicitations légitimes des gens qui implorent son nom.
D’après le soutra Surangama, ce Bodhisattva possède le don de percevoir les 5 sens par son oreille. Ainsi il peut s’incarner sous différentes formes pour sauver les êtres surtout dans des situations où il y a le feu, l’eau, les diables féroces et armés.

Be mindful of the meritorious virtues of the Buddha        Méditer sur un bouddha     Niệm phật    念佛    Buddhānusmṛti
To repeat the name of a Buddha, audibly or inaudibly.

  A l'origine, terme désignant l'action de méditer sur un bouddha ou d'invoquer son nom. Dans l'usage populaire, il fait presque toujours référence au bouddha Amida. Les tenants de la doctrine de la Terre pure se servirent dans un premier temps de ce terme pour définir la méditation sur Amida, mais, par la suite, l'usage en vint à désigner ainsi la récitation du nom d'Amida (Namu Amida Butsu). A partir de l'époque de Shandao, c'est ce dernier usage qui prévalut. Au Japon, Honen affirma que la pratique de la récitation du nom du bouddha Amida était le seul moyen permettant de renaître dans la Terre pure. On distingue plusieurs variétés de nembutsu : simple invocation (shomyo-nembutsu), méditation (okunen-nembutsu), contemplation pure (kannen-nembutsu), danse accompagnant l'invocation (nembutsu-odari).


Become enlightened        Illumination    Giác ngộ    覺悟    
To awake, become enlightened, comprehend spiritual reality.


  illumination (satori, 悟). Compréhension soudaine d'une vérité spirituelle. Le terme est principamement employé dans le Zen. Le bouddhisme du Lotus lui préfère le terme de jobutsu, 成仏, atteinte de la boddhéité ou Eveil.



bestower of fearlessness        Octroi-Courage, Donateur de Sécurité    Thí vô uý giả    施無畏者    abhaya-dāna
 

Blue lotus        Lotus bleu    Ưu bát la    優鉢羅    Utpala
 

Bodhi tree        Arbre de la Bodhi    Bồ đề thụ    菩提樹    bodhi druma
that under which Śākyamuni attained his enlightenment, and became Buddha. The Ficus religiosa is the pippala, or aśvattha, wrongly identified by Faxian as the palm-tree; it is described as an evergreen, to have been 400 feet high, been cut down several times, but in the Tang dynasty still to be 40 or 50 feet high. A branch of it is said to have been sent by Aśoka to Ceylon, from which sprang the celebrated Bo-tree still flourishing there.

  Arbre de la Bodhi (Ficus religiosa) sous lequel Gautama atteignit l'éveil

Bodhidharma        Boddhi Dharma    Bồ Đề Đạt Ma    菩提達磨    Bodhidharma
  Moine bouddhiste probablement originaire du sud de l'Inde, est considéré comme le fondateur en Chine de l'école Chán /Tch’an (禪), courant contemplatif (dhyāna) du mahāyāna. Bodhidharma est considéré comme le 28e patriarche et comme le premier patriarche chinois.

Bodhisattva        Bodhisattva    Bồ tát    菩薩    Bodhisattva
  Celui qui pratique avec le vœu de devenir un Bouddha afin de libérer tous les êtres de la souffrance en les amenant à l'Éveil.

brahma heaven        Brahma    Phạm thiên    梵天    Brahmā、Brahma-deva
  Dieu suprême du panthéon brahmanique. C'est l'aspect créateur et en tant que tel indissociable de Vishnu, le préservateur et Shiva, le destructeur. Ces trois Dieux majeurs existent l'un par l'autre, proviennent l'un de l'autre et se fondent l'un dans l'autre de par leur nature même. Cette trinité régit le rythme ternaire du monde : toutes choses naissent, vivent et se maintiennent un temps, puis disparaissent. Repris par le bouddhisme comme divinité protectrice, il règne sur le premier des quatre ciels de méditation dans le monde de la forme.
Brahama est à distinguer du "Brahman", principe immuable dont Brahma est la manifestation.

Brahman        Brahmane    Bà la môn     婆羅門    Brāhmaṇa
Brahman is part of the upper rank in India.They are the most important and respectable men. They are the priests, teachers and men of law. More in general, a Brahman is a literary man having important knowledge.

  Les brahmanes font partie des castes supérieures en Inde. Ce sont les hommes les plus importants, très respectés. Ils sont les prêtres, les enseignants et les hommes de loi. Plus généralement, un brahmane est un homme de lettres disposant de connaissances importantes.

breath counting meditation        samadhi du compter-du-souffle    Số tức quán    數息觀    ānāpāna-smṛti
To count the breathing in order to calm mind and body for meditation

  Pratique méditative qui prépare l'entrée dans la samadhi en comptant chaque souffle ; anapana signifie souffle, smriti désigne la mémoire.


Buddha        Bouddha    Phật    佛    Buddha
Buddha, from budh to "be aware of", "conceive", "observe", "wake"; also 佛陀; 浮圖; 浮陀; 浮頭; 浮塔; 勃陀; 勃馱; 沒馱; 母馱; 母陀; 部陀; 休屠. Buddha means "completely conscious, enlightened", and came to mean the enlightener. he Chinese translation is 覺 to perceive, aware, awake; and 智 gnosis, knowledge. There is an Eternal Buddha, see e.g. the Lotus Sutra, cap. 16, and multitudes of Buddhas, but the personality of a Supreme Buddha, an Ādi-Buddha, is not defined. Buddha is in and through all things, and some schools are definitely Pan-Buddhist in the pantheistic sense. In the triratna 三寳 commonly known as 三寳佛, while Śākyamuni Buddha is the first "person" of the Trinity, his Law the second, and the Order the third, all three by some are accounted as manifestations of the All-Buddha. As Śākyamuni, the title indicates him as the last of the line of Buddhas who have appeared in this world, Maitreya is to be the next. As such he is the one who has achieved enlightenment, having discovered the essential evil of existence (some say mundane existence, others all existence), and the way of deliverance from the constant round of reincarnations; this way is through the moral life into nirvana, by means of self-abnegation, the monastic life, and meditation. By this method a Buddha, or enlightened one, himself obtains Supreme Enlightenment, or Omniscience, and according to Māhāyanism leads all beings into the same enlightenment. He sees things not as they seem in their phenomenal but in their noumenal aspects, as they really are. The term is also applied to those who understand the chain of causality (twelve nidānas) and have attained enlightenment surpassing that of the arhat. Four types of the Buddha are referred to: (1) 三藏佛the Buddha of the Tripiṭaka who attained enlightenment on the bare ground under the bodhi-tree; (2) 通佛the Buddha on the deva robe under the bodhi-tree of the seven precious things; (3) 別佛the Buddha on the great precious Lotus throne under the Lotus realm bodhi-tree; and (4) 圓佛the Buddha on the throne of Space in the realm of eternal rest and glory where he is Vairocana. The Hīnayāna only admits the existence of one Buddha at a time; Mahāyāna claims the existence of many Buddhas at one and the same time, as many Buddhas as there are Buddha-universes, which are infinite in number.


  Littéralement l’Éveillé. Trois significations relativement différentes :
- Le Bouddha historique, fondateur du bouddhisme, Shakyamuni.
- Des bouddhas du Mahayana tels que Amida, Vairocana, ou des bouddhas d’un passé antéhistorique comme par exemple Taho. Généralement ces bouddhas illustrent des qualités spécifiques de l’Eveil et sont, le plus souvent, à considérer d’un point de vue symbolique ou comme objets de méditation.
- bouddha, celui qui a réalisé l’Eveil bouddhique. En Inde, ce terme désignait à l'origine tout être qui avait acquis une sagesse ou des "pouvoirs" supérieurs à celui des simples mortels. Après Shakyamuni il en vint à signifier "celui qui s'est éveillé à la vérité ultime de la vie". Dans la doctrine theravada, il désigne celui qui a atteint le stade de nirvana où le corps aussi bien que l'esprit se sont éteints. Le Mahayana provisoire enseigne en général que l'on ne peut devenir bouddha qu'après avoir détruit les illusions au cours d'éternités de pratiques austères et méritoires, en acquérant progressivement les trente-deux caractéristiques d'un bouddha.
Le Sutra du Lotus met l'accent sur des qualités plus spirituelles, dont voici les principales :
1) Le bouddha perçoit le véritable aspect de tous les phénomènes et guide les hommes pour les faire parvenir au même Eveil et les délivrer ainsi de leurs souffrances.
2) Le bouddha possède les trois vertus de souverain, maître et parent (santoku).
3) Le corps du bouddha est doté de trois propriétés (sanjin)
4) Le bouddha s'est libéré des illusions et perçoit la vie au delà des dualités : vie/mort, sujet/objet, bien/mal, etc.
5) Le bouddha se situe en dehors des notions du temps et de l'espace.
6) Le bouddha est inhérent à la vie-même et latent en tout être.

Buddha's wisdom            Phật trí    佛智    Buddha-jñāna
Buddha-wisdom, i.e. supreme, universal gnosis, awareness or intelligence; sarvajñatā, omniscience.

 

Buddha-nature        Bouddha nature     Phật tính    佛性    Buddha-dhātu
The Buddha-nature, i.e. gnosis, enlightenment; potential bodhi remains in every gati, i.e. all have the capacity for enlightenment; for the Buddha-nature remains in all as wheat-nature remains in all wheat. This nature takes two forms: 理 noumenal, in the absolute sense, unproduced and immortal, and 行 phenomenal, in action. While every one possesses the Buddha-nature, it requires to be cultivated in order to produce its ripe fruit.


  bouddha [nature de] (bussho, 仏性 buddhadhatu ou buddha-gotra ou buddhat). La cause interne ou la potentialité qui permet d'atteindre l'état de bouddha On l'appelle aussi la semence de l'état de bouddha ou la matrice de l'Ainsi-Venu (nyoraizo, tathagata garbha). Le Mahayana estime généralement que tous les hommes possèdent de manière inhérente la nature de bouddha, bien qu'elle puisse être obscurcie par les illusions et un mauvais karma. Tout au long de l'histoire du bouddhisme, la nature de bouddha a donné lieu à de multiples explications et débats, sur le fait de savoir si elle était ou non inhérente à tout être humain. L'école Tian tai affirme que chacun est doté des trois potentialités qui caractérisent la nature de bouddha et peut donc atteindre l'Eveil. L'école Hosso enseigne la théorie des cinq natures, qui veut que chacun naisse en étant par nature contraint d'appartenir à l'un des cinq groupes suivants : ceux qui sont destinés à devenir bodhisattva, ceux qui connaîtront l'Eveil personnel, ceux qui sont destinés à l'étude, un groupe indéterminé et ceux qui ne pourront devenir ni bodhisattva, ni auditeur-shravaka, ni pratyekabuddha. Seuls ceux qui sont destinés à devenir bodhisattva et le groupe indéterminé peuvent atteindre la boddhéité. Le bouddhisme de Nichiren enseigne que tous les êtres humains sans exception peuvent manifester leur nature inhérente de bouddha.

Buddhist monk        Moine bouddhiste    Tỉ khâu, Tì kheo    比丘    Bhikkhu, Bhikṣu
a religious mendicant, an almsman, one who has left home, been fully ordained, and depends on alms for a living. Some are styled 乞士 mendicant scholars, all are 釋種 Śākya-seed, offspring of Buddha. The Chinese characters are clearly used as a phonetic equivalent, but many attempts have been made to give meanings to the two words, e. g. 比 as 破 and 丘 as 煩惱, hence one who destroys the passions and delusions, also 悕能 able to overawe Māra and his minions; also 除饉 to get rid of dearth, moral and spiritual. Two kinds 内乞 and 外乞; both indicate self-control, the first by internal mental or spiritual methods, the second by externals such as strict diet. 苾芻 is a fragrant plant, emblem of the monastic life.


  A l’origine, le terme a été traduit par moine-mendiant. Cette traduction est impropre dans la mesure où un bhiksu ne s'adonne pas à la mendicité mais fait simplement appel aux autres pour subvenir à ses besoins vitaux, ce qui lui permet de "rechercher la Voie". Par ailleurs, dans la civilisation indienne antique, il n’y a rien de méprisant dans cette occupation. Le bhiksu permet d’accomplir le don qui est la première des six paramita (actes moraux). Le Bouddha lui-même était un bhiksu, il n’avait nulle possession et dépendait pour sa subsistance quotidienne des dons de laïcs. Le terme désigne actuellement le clergé bouddhique qui quête sa nourriture.


Page : 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14