Từ điển Phật học

Chủ trương
Thích Nguyên Lộc

Biên tập
Thích Nguyên Hùng
Viên Lợi
Tuệ Lạc


Chùa Vạn Hạnh
3 rue du Souvenir Français
44800 Saint Herblain
Email vanhanh@vanhanh.fr
Site http://www.vanhanh.fr

 Searh text

Tiếng Việt
Français
English
中文
Sankrit,Pali

 Search by letter
a b c e f g h i 
j k l m n o p q 
r s t u v w x y z 

 Search by category:
BouddhasSutraName-LocationTerms

Bilingual
VN-FRVN-ENVN-CHFR-VNFR-ENEN-VNEN-FR
Page : 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14 

a moment            Sát na    刹那    kṣaṇa
 

Absolute truth        Aspect de la pure ainsité     Đệ nhất nghĩa đế    第一義諦    paramārtha-satya
The supreme truth, or reality in contrast with the seeming; also called Veritable truth, sage-truth, surpassing truth, nirvāṇa, bhūtatathatā, madhya, śūnyatā, etc.

  aspect de la pure ainsité (jissoshin nyo, 實相眞如). Concept élaboré par Zhiyi pour qui la réalité apparaît sous une triple évidence harmonieuse (enzoku santai) : évidence de la vacuité, kutai, évidence de la temporalité ketai, et évidence du milieu chutai. Plusieurs concepts caractéristiques de la pensée indienne sous-tendent cette vision de l'univers. L'observation de l'univers met en évidence l'impermanence de tous les phénomènes. La vie, telle que nous la percevons est indissolublement liée au temps et au changement incessant. Il en découle la notion de la non-existence d'une nature propre (entité immuable). Et à l'inverse est mise en évidence la production conditionnée, enchaînement de causes créant des effets qui sont eux-mêmes des causes de nouveaux effets. Par ailleurs, alors que l'Occident cherche l'absolu dans une transcendance, un Dieu créateur, l'Orient, refuse toute idée d'un commencement absolu, d'une création du monde. S'il y a un Dieu, qui l'a créé ? S'il s'est créé tout seul cela signifie que l'univers aussi peut se créer tout seul. C'est le principe de l'immanence. Les querelles de la scolastiques occidentale qui cherchent à définir transcendance et immanence et à les opposer sont étrangères au Mahayana : les choses existent "par elles-mêmes". Mais en même temps elles n'existent pas "en elles-mêmes" mais seulement dans une relation interdépendante. Dire d'un fait qu'il est "tathata", "ainsi" c'est affirmer qu'il n'a pas été créé par un être transcendant. Le Dharma est "ainsi", le véritable aspect des phénomènes est "ainsi", le principe de causalité est "ainsi". Le Bouddha est l'Ainsi-Venu, nul ne l'a envoyé. La pure ou parfaite ainsité (nyonyo, 如如, tathata) est le monde tel qu'il est vécu par les bouddhas qui, tout en étant dans le monde, le perçoivent comme a-temporel et en dehors des catégories duelles : bien/mal, vie/mort, etc.

action        karma    Nghiệp    業    Karman
"action, work, deed"; "moral duty"; "product, result, effect." M.W. The doctrine of the act; deeds and their effects on the character, especially in their relation to succeeding forms of transmigration. The 三業 are thought, word, and deed, each as good, bad, or indifferent. Karma from former lives is 宿業, from present conduct 現業. Karma is moral action that causes future retribution, and either good or evil transmigration. It is also that moral kernel in which each being survives death for further rebirth or metempsychosis. There are categories of 2, 3, 4, 6, and 10; the 六業 are rebirth in the hells, or as animals, hungry ghosts, men, devas, or asuras.

  Energies potentielles dans le domaine intérieur de la vie qui se manifestent sous forme de résultats divers au cours des années à venir. Le mot sanskrit karma signifie à l'origine action, et le bouddhisme lui donne le sens d'actions mentales, verbales et physiques, c'est-à-dire les pensées, les paroles et les actes. Chaque action, bonne ou mauvaise, est une cause qui influence la vie d'un être. Cette influence est latente et se manifeste à l'occasion d'un stimulus externe. Se produit alors un effet correspondant. Selon ce concept, les actions passées donnent forme à la réalité présente, et les actions présentes déterminent le futur. C'est le karma formé dans les existences passées qui crée les différences avec lesquelles nous naissons dans ce monde. Selon le bouddhisme Mahayana, le karma latent est emmagasiné dans la conscience-alaya qui constitue une existence individuelle et qui passe par les cycles de la naissance et de la mort. L'idée de karma est antérieure au bouddhisme, mais le bouddhisme développa considérablement cette notion. Chaque personne est l'accumulation de ses actes. Mais contrairement à l'acception courante, le bouddhisme voit dans le karma non pas une destinée préétablie mais la production continue de ces actes qui se conditionnent les uns les autres. Selon le Kusha Ron de Vasubandhu, le karma résulte de quatre causes : 1) les désirs terrestres issus de l'obscurité fondamentale de la vie ; 2) un esprit de recherche pur envers le bouddhisme ; 3) les actions quotidiennes ; 4) ou profanes telles que tuer ses parents, etc.

activities of the mind        actes mentaux    Tâm hành    心行    citta-carya
The activities of the mind, or heart; also working on the mind for its control; also mind and action.

  actes mentaux ou actes psychiques (shingyo, 心行). L'activité de l'esprit, le fait que diverses pensées se succèdent et occupent l'esprit. Le bouddhisme les compare à un singe qui saute de branche en branche. Le but de la méditation est de prendre conscience de cette activité puis de la contôler.

affliction            Hoặc    惑     
 

Affliction            Kết sử    結使    
The bondage and instigators of the passions.


 

Afflictive hindrances        Désirs terrestres     Phiền não chướng    煩惱障    Kleśāvaraṇa
The barrier of temptation, passion, or defilement, which obstructs the attainment of the nirvāṇa-mind.

 

Agama        Agama    A hàm    阿含    Āgama
Āgama means the place where concentrate all words of educations of Buddha and the doctrine during 49 years.

  Āgama signifie l'endroit où se concentrent tous les paroles d'enseignements du Bouddha et sa doctrine pendant 49 ans.

Agama period        Période Agama    A hàm thời    阿含時    
According to Tien Tai School, the Buddha's Sutras are divided into Five Periods:
1. the Avatamsaka Period,
2. the Agama Period,
3. the Vaipulya Period,
4. the Prajna Period, and
5. the Dharma Flower-Nirvana Periods.
The period of speaking the Agama Sutras, 12 years during travelling in 16 countries, was for the teaching of the Small Vehicle, and for those with the lowest situation.

  Selon l'écode de Tien Tai, les Sutras du Bouddha sont divisés en cinq périodes :
1. la Période Avatamsaka,
2. la Période Agama,
3. la Période Vaipulya,
4. la Période Prajna
5. les Périodes de Fleur de Nirvana.
C'est la deuxième période où le Bouddha a enseigné la voie du Petit Véhicule aux personnes aux plus basse situation pendant 12 ans en parcourant 16 pays. Le sûtra d'Agama a été récité dans cette période.

Agitation        Agitation    Trạo cử    掉舉    auddhatya
Indicate a continuously agitated state which became an obstacle of meditative course.

  Désigne un état sans cesse agité qui est devenu un obstacle du parcours méditative.

Ajatashatru        Ajatashatru    A xà thế    阿闍世    Ajatashatru
Name of the king of Magadha (the ancient kingdom of India). At the time of Buddha, the prince Ajatashatru listened to his bad friend Devadatta, a cousin and an adversary of Buddha, to imprison his father-king and to eliminate Buddha. Later, with his remorse, he came to ask for shelter to Buddha and become a very efficient protector of Buddhism.

  Nom du roi de Magadha (ancien royaume de l'Inde). A l'époque du Bouddha, le prince Ajatashatru a écouté son mauvais ami Devadatta, cousin et adversaire du Bouddha, d'emprisonner son père-roi et d'éliminer le Bouddha. Plus tard, avec ses remords, il est venu pour demander refuge auprès du Bouddha et devenu un protecteur très efficace du bouddhisme.

Ajita        Ajita    A dật đa    阿逸多    Ajita
  1. Disciple de Shakyamuni dont l'histoire est évoquée par le grand médecin Jivaka dans le Sutra du Nirvana. Jivaka réussit à persuader Ajita de s'interroger sur sa conduite passée et à rechercher l'enseignement du Bouddha. Ce qu'en dit Nichiren.
2. Titre donné au bodhisattva Maitreya.

all-inclusive wisdom; universal wisdom            Chủng trí    種智    sarvathā-jñāna
perfect buddha-wisdom that fully knows every single thing in existence

 

All-inclusive wisdom; universal wisdom        Omniscience    Nhất thiết chủng trí    一切種智    Sarvathā-jñāna
Is an exclusive wisdom of a perfect Buddha, the wisdom which knows the reality such which.

  Est une sagesse exclusive d'un Bouddha parfait, la sagesse qui connaît la réalité telle quelle.

Amitabha Budha        Bouddha Amitabha    Phật A Di Đà    阿彌陀佛    Amitābha Budha
  Le Bouddha Amitabha est le chef spirituel du monde Suprême situé à l’ouest de ce monde, appelé aussi la Terre Pure.

Amitabha signifie lumière infinie (représentant un esprit très large et profond), vie infinie (forte médiation), bienfaits infinis (immence délivrance). Actuellement le Bouddha Amitabha en compagnie des deux bodhisattvas Avalokiteshvara et Mahasthamaprapta sont en train de convertir les êtres dans la Terre Pure. Ils ont le pouvoir immense d’accueillir tous les êtres dans la Terre Pure.

Selon le sũtra du mahãyãna sur Vie-Infinie, avant d’atteindre l’éveil le Bouddha Amitabha était un roi qui avait suivi le chemin du culte sous l’égide du Bouddha à cette époque. Avec comme nom de baptême Phap Tang, pendant son apprentissage il a découvert 210 régions de Terre Pure et les pratiques de sérénité pour y parvenir ; il a émis 48 voeux aboutissant à la création d’un monde suprême et solennel afin de sauver tous les êtres qui implorent son nom. Après d’innombrables existences d’apprentissage et de détermination vers la Terre Pure, le moine Phap Tang est devenu Bouddha Amitabha, depuis 10 existences, dans la région Suprême de la Terre Pure située à l’ouest d’un monde éloigné du monde de Saha d’environ 10000 mondes bouddhiques. Grâce aux 48 voeux grands et profonds, en particulier le voeu 18 : " Quand je deviendrai Bouddha je ferai en sorte que les êtres de toute part qui croient et émettent le désir de renaître dans mon monde n’auront qu’à réciter de une à dix fois Nàmo Amita Bouddha; s’ils n’arrivent pas à renaître ainsi je n’atteindrai pas mon éveil". Après être devenu Bouddha (il y a 10 existences), en compagnie des bodhisattvas, il a accueilli au monde Suprême de la Terre Pure tous les êtres réunissant les trois critères : croyance, prière et pratique selon le Dharma.

Le vœu du Bouddha Amitabha est immense, sa compassion est très profonde et la pratique du Dharma est très facile, ce qui fait que beaucoup de gens ont choisi cette discipline pour espérer renaître dans le monde Suprême de la Terre Pure. L’accès à ce monde permet de se libérer totalement du cycle de la renaissance.

Amitabha mantra        Mantra d'Amitabha    A di đà chú    阿彌陀咒    Amitābha mantra
A sacred expression of Amitabha Buddhawhich protects the mind of the person who recites and allows him to attain the Pure Lane after death.

  Est une formule sacrée du Bouddha d'Amitabha qui protège l'esprit du pratiquant et permet d'atteindre la Terre Pure après la mort.

Ananda        Ananda    A nan (đà)    阿難    Ānanda
Was the cousin, one of the main disciple of Buddha, and his personal assistant during twenty-five years. A this function, he was the one who gathered most words of Gautama, and was requested for his death to recite Sutta Pikata so that memory does not get lost.

  Était le cousin et l’un des principaux disciples du Bouddha dont il fut l’assistant personnel pendant vingt-cinq ans. A ce titre, il est celui qui recueillit le plus de paroles de Gautama, et fut requis à sa mort pour réciter le Sutta Pikata afin que le souvenir ne s’en perde pas.

Anathapindika        Bienfaiteur des nécessiteux    Cấp cô độc    給孤獨    Anàthapindika
  Vivait dans la cité Shravasti, que l'on disait l'un des hommes les plus riches du royaume de Kosala. Réputé pour sa compassion et sa piété et appelé pour cela Anathapindika (celui qui donne aux nécessiteux). Il se convertit au bouddhisme en entendant Shakyamuni prêcher au monastère du Bois de Bambous à Rajagriha. Il décida d'inviter Shakyamuni à Shravasti et, avec l'aide du prince Jetri, fit construire, pour le lui offrir, le monastère Jetavanaqui devint un centre important où le Bouddha dispensa son enseignement.

anger        colère     Sân khuể    瞋恚    pratigha
one of the six fundamental kleśas, anger, ire, wrath, resentment, one of the three poisons; also called 瞋恚.


  colère [monde-état de] (shinni ou shin, 瞋恚・, dvesha, dosa) ou état d'asura. Quatrième des dix mondes-états et l'une des quatre voies mauvaises. Etat dominé par un soi égoïste qui n'a d'estime que pour lui-même et méprise les autres. Une personne dans cette condition est attachée à l'idée de sa propre supériorité et ne peut supporter d'être inférieure à d'autres en quelque domaine que ce soit.

Antidote        Antidote    Đối trị     對治    Pratipakṣa
Antidote anti-trouble.

  Au sens d'origine, ce terme exprime la négation, l'arrêt.
Dans le Bouddhisme, l'antidote indique le fait d'utiliser la Voie pour éradiquer les facteurs perturbateurs de l'esprit, avec la Voie en tant que sujet de l'antidote et les facteurs perturbateurs de l'esprit, son objet.
Le Kosa-Sastra énonce quatre types d'antidote:
1. Par le regard profond sur l'impureté: Utiliser la méthode de contemplation sur l'impureté pour remédier à l'esprit de convoitise, pour se dégoûter de la souffrance...
2. L'antidote par l'éradication: Méditer sur l'enseignement des Quatre Nobles Vérités pour éradiquer les souillures de l'esprit.
3. Par l'investigation des dharma: Utiliser le facteur d'éveil d'investigation (le premier des 7 facteurs d'éveil) pour choisir une matière de pratique conformée à l'authentique dharma et à la vérité afin de maintenir la suppression des souillures de l'esprit.
4. L'antidote par la séparation: Continuer de méditer sur l'enseignement des Quatre Nobles Vérités afin de s'éloigner des facteurs mentaux perturbateurs déjà éradiqués.
Selon le Mahaprajnaparamita-Sastra, dans la partie exposant les Quatre Enseignements, celui de l'Antidote est: Contempler l'impureté pour remédier à la convoitise, contempler la compassion pour porter remède à l'aversion, la colère, contempler les causes et conditions pour remédier à l'ignorance.
En gros, l'enseignement du Bouddha sert à remédier aux états psychologiques perturbés et en souffrance, à conduire les êtres vivants vers l'éveil et la libération.


Page : 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14