Từ điển Phật học

Chủ trương
Thích Nguyên Lộc

Biên tập
Thích Nguyên Hùng
Viên Lợi
Tuệ Lạc


Chùa Vạn Hạnh
3 rue du Souvenir Français
44800 Saint Herblain
Email vanhanh@vanhanh.fr
Site http://www.vanhanh.fr

 Recherche par mot

Tiếng Việt
Français
English
中文
Sankrit,Pali

 Recherche par lettre
a b c e f g h i 
j k l m n o p q 
r s t u v w x y z 

 Recherche par genre:
BouddhasSûtrasNoms-LieuxTermes

Bilingue
VN-FRVN-ENVN-CHFR-VNFR-ENEN-VNEN-FR
Un retour        Tư đà hàm        斯陀含    sakṛd-āgāmin
Deuxième fruit de réalisation parmi les quatre niveaux de réalisations saintes, qui signifie "une fois de retour". Le pratiquant bouddhiste une fois atteint ce niveau ne doit plus renaître dans ce monde qu'une seule fois puis achève le cercle de la vie et la mort.
Quant à une personne qui est sur le point de parvenir à ce stade est appelée "Vers-un-retour". Pour quelqu'un qui l'a déjà atteint, cette réalisation est apelée le fruit d'"un retour".
Quelqu'un qui a déjà réalisé le fruit d'"Entrée-dans-le-courant" et qui progresse encore un pas, éradiquant en plus de un à cinq parts des Afflictions du monde du Désir est appelé "Vers-un-retour" (s'orienter vers le fruit d'"un retour"). S'il éradique six parts des Afflictions du monde du Désir, il n'aura plus qu'une seule renaissance dans la voie des êtres célestes ou des humains avant d'éradiquer toutes les afflictions pour réaliser le Nirvana et ne plus jamais renaître, ce qui est appelé fruit d'"un retour" ou fruit de Sakrdagamin.
Le Sûtra Ekottaragama écrit:"Qu'appelle-t-on un Sramana (moine bouddhiste) qui est comparable aux fleurs Pundarika (fleurs de lotus blancs en pleine éclosion)? Ici, il existe un style de personne qui a complètement anéanti les trois entraves; l'acte sexuel, la colère, l'ignorance amoindrie, devient Sakrdagamin, revient dans ce monde, termine la rive de souffrances. Si la personne est un peu lente, elle reviendra dans ce monde encore une fois, puis finit la rive de souffrances. Si elle est brave, elle peut dans cette vie même supprimer la rive de souffrances. Telle une fleur Pundarika éclose tôt le matin et fanée le soir. Ainsi appelle-t-on le Sramana ressemblant aux fleurs Pundarika".