Actuellement: 2 visiteur[s] 
0 Membre[s]: 
 Nombre de visites:  : 
Identification
Email
Mot de passe
Nouvelle inscription ?
Mot de passe oublié ?
Page d'accueil
Actualités
Photos
Vidéo
 Enseignements
 Bouddhologie
 Méditation
 Soutras
 Musique bouddhiste
 Dictionnaire
 
Les Douze Liens de la Coproduction Conditionnée

Thích Nguyên Hùng
Traduction: Tuệ Lạc
(Sanskrit: dvadaśāṅga-pratītya-amutpāda)


Encore appelée "les 12 liens de l'existence", la coproduction conditionnée indique les 12 facteurs qui s'appuient les uns sur les autres pour se manifester : l'ignorance, les formations karmiques, la conscience, le nom et la forme, les six sphères sensorielles, le contact, la sensation, la soif, l'attachement, le devenir, la naissance, la vieillesse et la mort.

1. L'Ignorance (Sanskrit: avidyā; Pali: avijjā): Absence de sagesse. Selon le Bouddhisme, l'ignorance est le fait de ne voir, ni savoir, ni comprendre les Quatre Vérités et la coproduction conditionnée. Le contraire de l'ignorance est la vue ou la compréhension juste.

2. Formations créatrices de karmas (Sanskrit: saṃskara; Pali: saṅkharā): Elles comprennent les actions du corps, de la parole et de l'esprit, encore appelées les trois karmas. Par l'ignorance et l'absence de compréhension, le corps, les paroles et les pensées commettent des erreurs et des méfaits, créant ainsi les trois karmas. Les Actes Volitionnels ici ne sont pas simplement des mauvaises actions mais englobent également la trace des habitudes et coutumes acquises depuis de nombreuses vies antérieures. Tout acte et tout expérience que nous avons créés ne disparaissent jamais, mais sont certainement retenus et préservés sous forme de graines. Quand ces graines se manifestent, cela représente les éléments formant nos capacités cognitives et notre caractère.

3. La Conscience (Sanskrit: vijñana; Pali: viññna): Il s'agit de la conscience apparue juste après la conception (d'un être). Cette conscience fait également partie des cinq agrégats de formation et des dix-huit domaines. Étant la sixième conscience, elle représente l'effet de la conscience ou de la conscience subjective, l'élément formant les graines qui entraînent la réincarnation.

4. Le Nom et la Forme (Sanskrit: nāma-rūpa): Le Nom est l'esprit, comprenant les sensations, les perceptions, les actes volitionnels ou les formations mentales, la conscience. La Forme représente la matière, englobant la terre, l'eau, le vent et le feu. En raison de la conscience, le nom et la forme existent, c'est-à-dire que grâce à l'entrée de la conscience dans l'embryon qu'un être se forme avec les Cinq Agrégats de Formation au complet.

5. Les Six Sphères Sensorielles (Sanskrit: ṣaḍ-āyatana): encore appelées les six entrées qui sont les six organes des sens tels que les yeux, les oreilles, le nez, la langue, le corps et l'esprit. Etant le lieu de contact avec les objets extérieurs, ces organes sensoriels sont également appelés "sphères".

6. Le Contact (Sanskrit: sparśa; Pali: phassa): Les six organes des sens entrent en contact avec les six objets sensoriels, faisant naître les six consciences sensorielles correspondantes. Ainsi, l'association des organes des sens, de leurs objets et des consciences sensorielles engendre les sentiments, les sensations, et forme, grâce à ces dernières, la conscience et l'opinion.

7. Les Sensations (Sanskrit: vedana): Similaire à l'agrégat des sensations dans les cinq agrégats de formation, ce lien des origines interdépendantes indique des sensations heureuses, malheureuses ou ni heureuses ni malheureuses (neutres) lors du contact entre les six bases sensorielles et leurs objets. Par exemple, quand les yeux entrent en contact avec la forme et les couleurs, une sensation se manifeste. Appelée la sensation visuelle, celle-ci a trois cas de figure, ou agréable, ou désagréable ou neutre (ni agréable ni désagréable). Cela représente le résultat de la conscience (dans le lien du Contact ci-dessus). Toutefois, il existe divers types de conscience considérablement différents les uns des autres face à une même chose. Prenons l'exemple d'un même objet qui provoque un sentiment agréable chez le sujet en cas de désir, mais une sensation d'aversion en cas de colère. Cette conscience est la conscience subjective qui ne ressemble pas à une feuille blanche mais se joint aux éléments du passé tels que l'ignorance et les formations créatrices de karmas pour générer des caractères de convoitise, de haine et de colère...

8. La Soif (Sanskrit: tṛṣṇā; Pali: taṇha): Encore traduit comme une soif de désir afin d'illustrer l'état d'une personne assoiffée qui cherche de l'eau pour se désaltérer. Il y a six catégories de désir ou de soif : désir de la forme et des couleurs, désir du son, de l'odeur, du goût, du contact et des phénomènes de l'esprit. Il existe également les trois autres types de soif à savoir soif des désirs, de la forme et de la non-forme. Toutes ces soifs dépendent de la conscience pour faire naître une sorte de sensation agréable, désagréable ou neutre. Face à une sensation déplaisante qui provoque de la peine, on éprouve de l'aversion et désire l'éviter. Au contraire, en présence d'une sensation plaisante qu'on aime, on espère absolument l'obtenir. Cet état d'esprit qui aspire fortement à posséder est considéré comme la soif de désir. C'est également à cause de la manifestation de la "soif de désir" face aux sensations malheureuses ou heureuses que naissent les notions d'amour et d'aversion.

9. L'Attachement (Sanskrit: upādāna): Tenir, saisir. Il existe : cinq sortes d'attachement (avidité, recherche et saisie de la forme et des couleurs, du son, de l'odeur, du goût et du contact (cinq désirs); l'attachement à un point de vue (se cramponner aux opinions, connaissances, compréhensions de ce monde, qui ne relèvent pas du Bouddhisme et ne mènent pas à l'éveil et à la libération); l'attachement aux précepts (tenir aux règlements et précepts qui ne sont pas bouddhiques et ne permettent pas d'atteindre la libération, mais qui engendrent de la souffrance pour soi-même, pour autrui et les autres êtres vivants); l'attachement à la théorie d'un soi séparé (s'attacher aux théories ou aux opinions qui croient à l'existence d'un soi séparé ou d'une âme, et considèrent que chaque humain possède une âme vivante). Si la soif est un état assoiffé de l'esprit, qui génère des concepts d'amour et d'aversion, la saisie ou l'attachement représente une action réelle correspondant à ces concepts. Cette action va se traduire soit par l'usurpation de l'objet, en cas d'amour, soit par un rejet dans le cas inverse. Les actes du corps et de la parole comme tuer, voler, avoir une inconduite sexuelle, mentir, dire des paroles brutales et cruelles, parler pour créer des conflits, enjôler...sont tous poussés par la saisie ou "l'attachement". Nous pouvons dire que "l'attachement" est l'élément créateur de karma.

10. Le Devenir (Sanskrit: bhava): Il signifie l'existence. Il y a trois mondes où les être existent, qui sont l'Existence des Désirs, l'Existence de la Forme et l'Existence de la Non-forme. Le Devenir représente un monde dans lequel la présence des choses et des phénomènes a la même signification que le terme "formations" (dans les Choses Composées), ou le terme "être". Les douze maillons de la coproduction interdépendante sont tous appelés "existence" car, tant qu'ils fonctionnent, les êtres sensibles et non-sensibles continuent d'exister dans les trois mondes. C'est ainsi que la coproduction conditionnée est encore appelée les Douze liens de l'existence. Ici, du point de vue de la conscience, il peut y avoir l'Existence de Karma (l'acte) et l'Existence de Karma-fruit (le résultat ou l'effet). Le premier indique des actes créateurs de karmas bons ou mauvais. Le deuxième représente le résultat, le fruit de ces karmas bons ou mauvais. Ainsi, "Existence" est synonyme de "Formation créatrice de karmas". L'Existence de karma comprend trois karmas, du corps, de la parole et de l'esprit, et conserve une capacité qui deviendra des éléments formant des aptitudes cognitives, des caractères... d'un être. Le processus du choix d'un acte réel du maillon Attachement va accumuler une sorte d'énergie dans le lien Devenir (Existence). C'est pour cette raison que le maillon Devenir non seulement ne contient les habitudes du passé, mais encore fixe et développe les actes dans le futur. En d'autres termes, il accumule une capacité menant à la réincarnation et dans cette nouvelle vie, il va manifester des caractéristiques... qui restent du passé.
Les deux liens Attachement et Devenir peuvent être considérés comme équivalents du maillon Formations Créatrices de Karmas. Le lien Soif équivaut au maillon Ignorance.

11. La Naissance (Sanskrit: jāti): Il s'agit de la vie des êtres sensibles parmi leurs semblables. Selon cette définition, la vie des êtres sensibles est précisément la manifestation de l'ensemble des expériences restant du passé, englobant les facultés cognitives, les caractères, la constitution... Ainsi, chaque individu possède un élément précis formant son caractère. Une autre signification de la Naissance désigne l'expérience produite dans la vie et ses activités de tous les jours d'un être sensible. Par cette définition, la Naissance représente l'élément (Devenir) de chaque personne, qui est accumulé en tant que base pour l'expérience d'une nouvelle vie. D'une manière générale, les deux définitions ci-dessus parlent d'une nouvelle vie, dans un avenir proche qui est le présent et dans un futur lointain lors de la réincarnation.

12. La Vieillesse et la Mort (Sanskrit: jārā-maraṇa): La vieillesse implique les cheveux blancs, le crâne chauve, la peau fripée, les organes des sens qui déclinent, l'affaiblissement des bras et des jambes, le dos voûté, la tête basse, les gémissements, le souffle court, la fatigue, le recours aux cannes pour marcher, la peau tannée, l'apparition des taches brunes sur la peau des mains et des pieds, l'oubli, la difficulté rencontrée dans l'accomplissement de chaque tâche. La mort c'est quand chaque être appartenant à une espèce meurt; la longévité s'achève; le corps périt et se transforme; la chaleur quitte le corps; la vie prend fin; le moment venu d'abandonner l'agrégat de la forme (le corps). Dans le soutra des Origines interdépendantes, en plus de la vieillesse et de la mort, il y a le chagrin (soka), le désespoir (parideva), la souffrance (dukkha), (domanassa), la tristesse (upāyāsa). Ce qui veut dire que dans le déroulement de la vie, depuis la naissance jusqu'à la vieillesse et la mort, les êtres supportent tant de souffrances et d'afflictions. En résumé, l'Ignorance, les Formations créatrices de karmas, la Soif, la Saisie et le Devenir sont les pensées et les actes erronés, qui entraîneront immanquablement des conséquences malheureuses.

Dans le Canon Originel, plusieurs soutras décrivent, d'une manière complète et détaillée, les enseignements du Bouddha concernant la valeur des douze liens de la coproduction conditionnée. Le Bouddha parlait toujours des relations entre les origines interdépendantes selon deux manières: "Circuler", en suivant la chaîne
de la coproduction conditionnée à partir du premier maillon (Ignorance) jusqu'au dernier (Vieillesse et Mort), mettant en avant les causes du maintien du cycle de renaissance; "Destruction Totale", en commençant par l'absence de l'Ignorance, puis celle des autres maillons, avec l'idée d'une disparition totale des causes conditionnant le cercle de l'existence, grâce à l'absence de l'un des liens. En fonction du contexte, le Bouddha pouvait enseigner les origines interdépendantes selon une chaîne causale de deux liens, de trois liens, de quatre liens, de cinq liens, jusqu'aux neuf liens, dix liens, douze liens, et même plus encore. Par exemple, dans l'enseignement des Quatre Nobles Vérités, il existe également celui de la coproduction conditionnée. Ce dernier est présenté avec seulement deux liens: la Soif (l'origine de la souffrance) est la cause menant à un mouvement perpétuel dans la souffrance (dukkha); à l'inverse, le Noble Sentier des Huit Pratiques Justes (la Compréhension Juste, ou l'absence de l'ignorance, marga) désigne le chemin qui nous guide vers la destruction de la soif (le Nirvana, marga).

Dans de nombreux soutras, notamment ceux qui portent sur les Quatre Nobles Vérités, le Bouddha n'avait jamais utilisé le mot 'coproduction conditionnée', mais expliquait très clairement la relation entre les origines interdépendantes.


Théorie des "trois temps et deux niveaux de cause et d'effet"


Toutes les disciplines Bouddhistes divisent les 12 liens de la coproduction conditionnée en deux niveaux de cause et d'effet, en relation avec trois temps, le passé, le présent et le futur. Selon cette approche, l'Ignorance et les Formations karmiques représentent les deux maillons de cause du passé; la Conscience, le Nom et la Forme, les Six sphères sensorielles, le Contact et les Sensations sont les cinq liens de résultat du présent. Voilà le premier niveau de cause et d'effet, avec la cause du passé et l'effet du présent. Ensuite, la Soif, l'Attachement et le Devenir correspondent aux trois maillons de cause du présent. Enfin, la Naissance ainsi que la Vieillesse et la Mort représentent deux liens d'effet du futur. Voilà le deuxième niveau de cause et d'effet, avec la cause du présent et l'effet du futur.
Ainsi, la théorie des "trois temps et deux niveaux de cause et d'effet" propose l'explication suivante:
1. L'Ignorance désigne des afflictions, des visions erronées du passé.
2. Les Formations Créatrices de Karmas indiquent les karmas bons ou mauvais créés dans le passé.
3. La Conscience est celle des Cinq Agrégats de Formations dans le très bref instant (shakna) lors de l'entrée dans l'embryon.
4. Le Nom et la Forme correspondent aux cinq étapes de développement de l'embryon dans le ventre de la mère: La première semaine, appelée Kalalaṃ en Sanskrit, désigne le début de l'union entre
la semence du père et l'ovule de la mère, formant ainsi l'embryon. La deuxième semaine, appelée Arbuda en Sanskrit, correspond à la transformation de l'embryon en blastomère. La troisième semaine, appelée Peśī en Sanskrit, représente le passage du blastomère à la cellule qui contient du sang et de la chair.
La quatrième semaine, appelée Ghana en Sanskrit, indique la formation du fœtus. A partir de la cinquième semaine jusqu'à la trente-huitième semaine, ce stade appelé
Praśākhā en Sanskrit correspond à la formation des membres tels que les mains, les pieds...
5. Les Six Sphères Sensorielles représentent l'étape de la formation complète des organes des sens comme les yeux, les oreilles... du fœtus.
6. Le Contact est la rencontre des six organes sensoriels du nouveau-né avec les six objets des sens. Ce contact va générer l'effet de la conscience, mais qui se limite, dans le cas présent, à une simple sensation.
7. Les Sensations désignent le fait de ressentir de la joie, de la tristesse, de la souffrance, du bonheur. Elles sont l'effet de la conscience différenciatrice.
8. La Soif, l'avidité, le désir.
9. L'Attachement, par tous les moyens, on cherche à s'emparer de l'objet convoité, à le posséder afin d'assouvir son désir.
10. Le Devenir existe en raison de la création des karmas bons ou mauvais par la Soif et de l'Attachement. Le processus de formation karmique bonne ou mauvaise s'accumule et génère la capacité d'habitude menant à la réception du résultat dans le futur.
11. La Naissance, ici, concerne la réception du karma-fruit dans le futur, lors de la renaissance dans une autre vie.
12. La Vieillesse et la Mort sont des événements certains qui se produisent pour tous les êtres.
Le Bouddhisme du Sud et le Bouddhisme tardif Mahayana (encore appelé le Bouddhisme du Nord), ont tous divisé les 12 liens des origines interdépendantes en deux niveaux de cause et d'effet en liaison avec trois temps. Cela est la tradition d'enseignement de toutes les disciplines Bouddhistes. Cependant, la discipline Vijnaptimatrata de l'école Yogâcâra (le système du Vénérable Hộ Pháp) divise les 12 liens de la coproduction conditionnée en un niveau de cause et d'effet en rapport avec deux temps seulement, c'est-à-dire qu'à partir de l'Ignorance jusqu'au Devenir, on dénombre 10 maillons qui sont la cause du présent; la Vieillesse et la Mort sont deux liens d'effet du futur. Selon l'école Sarvāstivāda (la Théorie de Sarvāstivāda), les 12 liens des origines interdépendantes sont également analysés selon les "trois temps et deux niveaux de cause et d'effet". Toutefois, la particularité de cette méthode réside dans la division des 12 maillons de la coproduction conditionnée en quatre catégories différentes: la coproduction conditionnée d'un bref instant (Ksana), la coproduction conditionnée en mouvement continuel, la coproduction conditionnée divisée et la coproduction conditionnée à temps multiple. Parmi ces catégories:
1. La coproduction conditionnée d'un bref instant (Ksana): Les 12 liens commencent à agir en même temps et dans un seul instant très court.
2. La coproduction conditionnée en mouvement continuel: Les 12 maillons du cycle conditionné qui créent le corps et l'esprit sont en perpétuels changement, évolution et transformation. Les activités du corps et de l'esprit dont nous tirons l'expérience dans la vie quotidienne se conforment à la relation entre ces origines interdépendantes pour naître.
3. La coproduction conditionnée divisée: Les 12 liens de la coproduction interdépendante sont répartis en deux niveaux de cause et d'effet en rapport avec les trois temps, le passé, le présent et le futur.
4. La coproduction conditionnée à temps multiple: En clair, les 12 maillons de la chaîne interdépendante manifestent non seulement la relation des trois temps, mais également celle de plusieurs temps et vies, depuis une infinité de vies du passé vers un nombre illimité de vies dans l'avenir.

Số lần xem: 1114
Trang tiếng Việt


Pagode Van Hanh
3 Rue du Souvenir Français
44800 Saint Herblain
Tél. (33) 9 50 66 21 70
Email: vanhanh@vanhanh.fr


Programme d’activités en 2017

● En Janvier :
Vendredi 27/01/2017
Cérémonie du passage à la nouvelle année « Fête du Têt à l’année du Coq ».
De 21h à 1h du matin à la pagode Van Hanh
Entrée libre.


● En Février:
Dimanche 12/02/2017
Cérémonie de la première pleine lune de l’année.
De 11h à 17h30 à la pagode Van Hanh
Entrée libre.


● En Mars :
Samedi 18/03 au Dimanche 19/03/2017
Pratique de Purification selon les Huit préceptes.
Enseignée par le Très Vénérable Thích Thiện Huệ
Inscription souhaitée.

● En Avril :
Vendredi 7 au Dimanche 9/04/2017
Rencontre avec « l’Amicale Bouddhistes du Sangha » -
Cérémonie de commémoration des Grands Patriarches, des Quatre Grands Moines et des Vénérables du Conseil de la Congrégation Bouddhique Vietnamien Unifiée.

Enseignement bouddhiste donné par : Le Très Vénérable Thích Thái Siêu, le Très Vénérable Thích Nguyên siêu, le Vénérable Thích Tâm Hoà ainsi que par d’autres vénérables de « l’Amicale Bouddhiste du Sangha ».
Inscription souhaitée.

● En Mai:
Dimanche 28/05/2017
Fête du Vésak à la pagode Vạn Hạnh

Sous le témoignage du :
- Très Vénérable Thích Tánh Thiệt, Premier Président de la Congrégation Bouddhique Vietnamienne Unifiée en Europe
- Vénérable Thích Hoằng Khai, Premier Président de la Congrégation Bouddhique Vietnamienne Unifiée en Europe
Entrée libre.

● En Juillet:
Samedi 08/07 au Dimanche 09/07/2017
Pratique de Purification selon les Huit préceptes.
Enseignée par le Très Vénérable Thích Thiện Huệ
Inscription souhaitée.

● En Août:
Vendredi 25 au Dimanche 27/08/2017
Cérémonie de parachèvement de la construction de la pagode Van Hanh - Anniversaire des 30 ans de création de l’Association Pagode Van Hanh -
Fête d’Ullambana.

- Cérémonie d’offrande aux esprits errants
- Spectacle musical en célébration des « 30 ans de Van Hanh, un parcours »
- Fête d’Ullambana l’an 2561 (calendrier bouddhique)
Entrée libre.

● En Septembre:
Vendredi 22 au Dimanche 24/09/2017
Pratique de Purification selon les Huit préceptes.
Enseignée par le Vénérable Thích Hoằng Khai
Inscription souhaitée.

● En Octobre:
Vendredi 27 au Dimanche 29/10/2017
Pratique de la « Terre pure » - Récitation du nom du Bouddha -
Offrande de fleurs de lumières
Sous le guide du Vénérable Thích Hạnh Giới
Inscription souhaitée.

● En Novembre:
Vendredi 24 au Dimanche 26/11/2017
Pratique de Purification selon les Huit préceptes
Sous le guide du Très Vénérable Thích Như Điển
Inscription souhaitée.

● En Décembre:
Vendredi 15 au Dimanche 17/12/2017
Pratique de Purification selon les Huit préceptes
Sous le guide des Vénérables Thích Quảng Hiền et Thích Thông Trí.
Inscription souhaitée.

Voir la suite


Cours de langue vietnamienne
Tous les samedis de 14h à 16h

Inscription

Cours de méditation
A télécharger:
8 leçons de Travail d'énergie (format pdf)
(Cliquer ici)
Activités récentes
Voir les photos

Repas social 8/11/2009

Voir les photos


Website: http://chuavanhanh.free.fr
Email: vanhanh@vanhanh.fr
;